Football

Cristiano Ronaldo, la machine qui ne vieillissait pas8 min read

5 février 2020 5 min de lecture
mm

author:

Cristiano Ronaldo, la machine qui ne vieillissait pas8 min read

Reading Time: 5 minutes

Aujourd’hui, Cristiano Ronaldo, plus communément appelé CR7 par les amoureux du ballon rond, fête ses 35 ans. Quelques jours après LeBron James, c’est une autre légende du sport mondial qui s’apprête à franchir ce douloureux cap. Mais à l’instar du King, le temps qui passe n’a aucun effet sur le portugais. Bourreau de travail, animé par les défis, à la chasse à tous les records, son ambition n’est jamais totalement assouvie, son aventure turinoise en est le parfait exemple.

View this post on Instagram

Happy birthday to me!!😅💪🏽🤪

A post shared by Cristiano Ronaldo (@cristiano) on

Bon anniversaire, Cristiano… © Instagram @cristiano

1985

Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro naît le 5 février 1985 à Funchal sur l’île de Madère, connue pour sa sauce accompagnant les tranches de jambon de toutes les cantines scolaires de France et de Navarre.

17

C’est le 29 septembre 2002, alors qu’il est âgé de 17 ans, qu’il joue son premier match professionnel avec le Sporting Club de Portugal. Il en avait d’ailleurs profité pour claquer un doublé. Une entrée fracassante dans la vie active.

06/08/2003

Peut-être le jour le plus important de la carrière de Cristiano. Le 6 août 2003. Le nouveau stade du Sporting est inauguré. Pour l’occasion, le club portugais reçoit Manchester United. Le spoil est consommé mais qu’importe, je continue. Cristiano Ronaldo, en gamin consciencieux qu’il est, décide de faire un grand match. Oui parce que les grands champions, même encore en formation, ont ce pouvoir-là. Le Sporting gagne 3-1. Les joueurs de United ne comprennent pas ce qu’il leur arrive, vont voir Sir Alex en leur demandant de recruter ce petit mec de Madère. 

6 jours plus tard, il signe à Manchester. 15 patates. 

Pour la petite histoire, il n’y a pas que Manchester qui s’était intéressé au prodige portugais. Arsenal était aussi dessus, avec notre bon vieux Arsène. Mais ils n’ont pas pu suivre financièrement. Après, ça ne leur a pas empêché de remporter la Premier League en ne perdant aucun match. Trophée en or, tout ça, tu connais.

7

A son arrivée en Angleterre, Cristiano veut porter le numéro 28 qu’il avait au Sporting. Mais Sir Alex préfère lui donner le numéro 7 qui avait été porté par les plus grandes légendes du club : Bobby Charlton, George Best, Eric Cantona ou encore David Beckham.

CR7 est né. 

Cristiano Ronaldo CR7 Old Trafford
Cristiano Ronaldo avec le numéro 7, soit “CR7” à Old Trafford – © Austin Osuide (Flickr)

2006

Après 3 saisons plutôt intéressantes du côté de Manchester, CR7 rejoint ses compatriotes pour aller disputer la Coupe du Monde en Allemagne. Le Portugal est en quarts de finale et affronte l’Angleterre. L’Angleterre de son coéquipier et pote Wayne Rooney. On joue la 60ème minute de jeu. 0-0 entre les deux équipes. Rooney fait un petit geste du pied à l’encontre de Ricardo Carvalho qui crée un attroupement au milieu du terrain. Et là, Cristiano a commis l’irréparable selon les fans anglais : demander avec virulence à l’arbitre de sortir un carton rouge à Rooney. Ce qu’il fera. L’Angleterre sera quelques minutes plus tard éliminée aux tirs aux buts. 

Les supporters anglais lui en veulent énormément. Il se fait conspuer à son retour à Old Trafford. Mais son talent et ses performances les feront très rapidement taire. On connaît, à la fin, seul le terrain compte.

118

Du côté de Manchester, en 6 saisons et 292 matchs, CR7 aura planté 118 buts. Au vu de l’âge auquel il est arrivé et de la densité du championnat anglais, c’est un total plus que correct. Un total qui lui aura permis de remporter notamment 3 Premier League et une coupe aux grandes oreilles. La première. En 2008 face à Chelsea en finale. Match au cours duquel il sautera à 8 mètres du sol pour planter un but de la tête. Un trophée qui lui permettra de remporter son premier ballon d’or quelques mois plus tard.

94.000.000

A l’été 2009, après une défaite en finale de la Champions League face au Barça –qui s’était d’ailleurs scandaleusement qualifié au détriment de Chelsea en demi-finale-, Manchester United cède CR7 au Real Madrid pour 94.000.000 millions d’euros. Il devient le joueur le plus cher de l’histoire. Plus de 80.000 supporters madrilènes assistent à sa présentation à Bernabeu. 

Là, je vais arrêter de faire par ordre chronologique. Les chiffres qui arrivent sont tellement démentiels, il faut absolument que je vous en parle. Asseyez-vous, prenez une grande respiration. On peut y aller. 

Cristiano Ronaldo CR7 Bernabeu Real Madrid
Cristiano au Stade Santiago Bernabeu du Real Madrid – © JanSolo09 (Flickr)

5

Les 5 doigts de la main oui, mais surtout les 5 ballons d’or qu’il a soulevés dans sa carrière. 2008, 2013, 2014, 2016 et 2017. C’est monstrueux, mais c’est 1 de moins que son rival de toujours, Lionel Messi. A noter que depuis 2007, il a terminé chaque année sur le podium, sauf en 2010. La régularité du bonhomme. 

5 aussi comme les 5 Ligues des champions remportées par le portugais dans sa carrière. La première avec Manchester United, les 4 autres avec le Real Madrid. 2014, 2016, 2017 et 2018. 4 trophées en 5 ans, on appelle ça une dynastie. 

Cette dernière stat est certainement la conséquence directe de celle qui va suivre. 



Un petit TOP 20 des meilleurs buts de Cristiano ? © Youtube (@Raheem7i)

131

Cristiano Ronaldo est le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions. Il a planté 131 buts en 171 matchs mon pote. Dont 105 avec le Real. Il est d’ailleurs celui qui en a planté le plus sur une saison. 17 réalisations lors de l’édition 2013-2014. Et pour aller encore plus loin, il a terminé 7 fois meilleur buteur de la compétition.

450/438

Je pense que cette stat est celle qui m’impressionne le plus. Elle est complètement hallucinante. Cristiano a joué 9 saisons au Real Madrid. Vous visualisez ? 9 saisons. Et en fait, sur ces 9 saisons, il a tourné à plus d’1 but par match de moyenne. 450 buts en 438 matches. Vous en faites ce que vous voulez. Vous pouvez tourner cette info dans tous les sens, c’est de la sorcellerie. Cristiano Ronaldo est un sorcier. 

56

Durant toute sa carrière, le portugais a planté 56 hat-tricks. Il est d’ailleurs le seul joueur de l’histoire à avoir marqué un hat trick en Série A, en Liga, en Premier League et en Coupe du Monde.

623/99

On reste encore dans les buts. Il y a tellement à dire.

Aujourd’hui, Cristiano Ronaldo, c’est 623 buts en club (en 831 matchs) et 99 buts avec le Portugal (en 164 sélections). Ses buts en club lui ont d’ailleurs permis d’avoir été sacré 4 fois soulier d’or européen. 

Avec sa sélection, Cristiano vise un autre record assez dingue. Les 109 buts de Ali Daei avec l’Iran. Il n’y a plus que lui devant le portugais dans la liste des meilleurs buteurs en sélection nationale.

1

Je vous prie de m’excuser par avance. Mais je suis obligé d’en parler. CR a remporté un seul grand trophée international. C’était l’Euro. C’était en 2016. C’était en France. C’était face à la France en finale. Voilà, c’est dit, ça fait du bien.

109.000.000

C’est en dollars, le montant qu’il a amassé en 2019. Ce qui fait de lui le 2ème sportif le mieux payé de la planète, derrière Messi. Parce qu’en plus de ses salaires, en plus de ses sponsors, il crée du business le bonhomme. Marque de sous-vêtements, hôtels. Sky is the limit. 

9

Un dernier petit chiffre pour finir et ne pas oublier qu’il est encore un immense joueur. 1 an et demi après son arrivée à la Juventus, il écrit déjà l’histoire du club. Il est devenu le 2ème joueur de l’histoire du club (après Trezeguet) à marquer au moins 1 but lors de 9 journées de Serie A consécutives. 

View this post on Instagram

Charging…🔋💪🏻

A post shared by Cristiano Ronaldo (@cristiano) on

Janvier 2020 © Instagram @cristiano

35 ans mais encore tous ses abdos le bonhomme. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *