Football

Zizou, le joueur, en chiffres5 min read

19 janvier 2020 4 min de lecture
mm

author:

Zizou, le joueur, en chiffres5 min read

Reading Time: 4 minutes

Il est l’un des joueurs les plus talentueux que le monde du football ait eu à accueillir. La classe incarnée en un seul homme. Une carrière époustouflante. L’occasion pour moi d’y revenir en chiffres. Même si, j’en conviens, le talent, ça ne se mesure pas, ça se savoure.

1972

Zinédine Yazid Zidane est né le 3 juin 1972 à Marseille. Né de parents algériens, il possède la double nationalité franco-algérienne. Il a 3 frères et 1 soeur. Il apprend à jouer au football chez lui, à la Castellane. 

LA VIE EN CLUB

16

C’est à l’âge de 16 ans qu’il débute sa carrière professionnelle  avec l’AS Cannes sous les ordres de Jean Fernandez. Il joue son premier match professionnel en Première Division face au FC Nantes à la Beaujoire. A l’époque, Didier Deschamps et Marcel Desailly jouaient chez les Canaris. 

3.000.000

C’est en francs le montant de son transfert vers les Girondins de Bordeaux en 1992. Mais l’histoire aurait pu s’écrire totalement différemment. En effet, l’OM était également intéressé pour s’attacher les services de l’enfant de la ville. Bernard Tapie, alors président du club, le voulait absolument. Mais l’entraîneur de l’époque, Raymond Goethals, a préféré aller voir ailleurs, jugeant que ZZ était trop lent. Le Bordeaux de Courbis et Afflelou s’en frotte les mains et pose un chèque de 3 millions de francs sur la table. 

A Bordeaux, il explose. C’est là-bas que Zidane devient Zizou. Merci coach Courbis. 

2

En 1996, les Girondins font un beau parcours en coupe de l’UEFA (ex-Europa League pour les jeunots). En huitièmes de finale, il claque un but fabuleux de 40 mètres. En quarts de finale se dresse face à lui le Milan AC, le grand Milan, le Milan de Maldini, Costacurta, Desailly, Baggio, Weah, le grand Milan quoi. Bordeaux s’incline 2-0 au match aller à San Siro. Mais lors du match retour, la magie opère. Devant un Parc Lescure bouillantissime, les Girondins renversent le Milan 3 buts à 0. Zizou en profite pour délivrer 2 caviars à son pote de toujours, Christophe Dugarry. Les Marine et Blancs se qualifieront pour la finale, lors de laquelle ils tomberont sur plus forts qu’eux, le Bayern Munich. 

4

Zidane aura évolué dans 4 clubs lors de sa carrière professionnelle. Après Cannes et Bordeaux, il file à la Juve pendant 5 saisons au cours desquelles il remportera notamment 2 Scudetto avant finalement de rejoindre le Real Madrid.

75.000.000

Et oui, le Real Madrid, il y arrive en 2001 contre un chèque de 75 millions d’euros. C’est à cette époque le transfert le plus cher de l’histoire. Et ça le restera pendant un bon moment. Précisément jusqu’à  2009 et le transfert de CR7 au Real pour 93 millions. Complètement hallucinant ce montant à l’époque. C’est comme si on posait 400 patates aujourd’hui. Aujourd’hui, 22 transferts ont été plus onéreux.

1 + 1

Bah oui évidemment. Certainement son moment le plus fort sous les couleurs du Real. Son but exceptionnel en finale de Ligue des Champions face au Bayer Leverkusen en 2002. Reprise de volée du gauche incroyable dont on ne vous mettra pas la vidéo pour éviter de se faire taper sur les doigts niveau droit d’auteur. Mais bon, vous l’avez déjà probablement tous vu. Si ce n’est pas le cas, filez vite sur YouTube. 

1+1 parce que ce but a permis au Real de remporter la Coupe aux Grandes oreilles cette année-là, la seule remportée par ZZ lors de son immense carrière. 

689 / 125

Zinédine Zidane, en club, c’est 125 buts pour 689 matchs. 

LA VIE EN BLEU

2 + 1

C’est ce paragraphe le plus émouvant. Celui qui nous rappelle à quel point nos coeurs ont chaviré. La génération 90’s ne se souvient peut-être pas précisément de ce qu’il s’est passé à ce moment-là. Mais tout le monde a vu les images. Du terrain. Des rues. Des français. C’était magnifique. 

Un doublé venu d’ailleurs. Un double coup de casque pour venir enterrer le grand Brésil, le Brésil de Ronaldo. Pour aller chercher le plus beau trophée, la Coupe du Monde, la seule malheureusement. Et comme on le verra plus tard, ce n’est pas faute d’avoir essayé…

244

Le nombre de points qu’il a eu lors du classement du Ballon d’or 1998 qu’il a remporté (devant Davor Suker et Ronaldo). Il est le 4ème joueur français à remporter le trophée après Kopa, Platini (trois fois) et Papin.

Depuis, plus rien.

117

On joue les demi-finales de l’Euro 2000. France-Portugal. 1 partout à l’issue du temps réglementaire. Il faut jouer les prolongations. But en or. La première équipe qui marque gagne. Et là, à quelques minutes des tirs aux buts, Abel Xavier fait main dans sa surface. Penalty pour la France. Zidane se présente face à Vitor Baia. On joue la 117ème minute de jeu. C’est dedans. La France est en finale. Et comme on le sait tous, la France battra l’Italie en finale grâce au but en or de Trezeguet. Merci monsieur Zidane.

63.000.000

Le nombre total de personnes qui ont pleuré quand Zidane a asséné son grand coup de casque sur le poitrail de Materazzi lors des prolongations de la finale de la Coupe du Monde 2006 face à l’Italie. Même s’il sera élu meilleur joueur du mondial, le trophée nous passe sous le nez et l’Italie remporte une 4ème étoile, après l’échec de Trezeguet lors de la séance de pénos. 

Et oui, j’ai bien checké, on était 63 millions en France en 2006 mon pote. 

108 / 31

Zinédine Zidane en Bleus, c’est 31 buts en 108 sélections. 

Bravo et merci Monsieur !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *